Fête du Livre à Saint-Philbert de Grandlieu (44)

 

Lorsque j’ai appris – via Mobilis [Pôle régional des acteurs du livre et de la lecture en Pays de la Loire]- qu’un Salon du Livre allait se tenir quelques jours plus tard à Saint-Philbert  de Grandlieu, qui plus est, sur le site de l’Abbatiale, je me suis réjouie pour au moins 3 raisons :

  • Parce que c’est près de chez moi
  • Parce que s’agissant d’un petit Salon, les auteurs et éditeurs allaient sûrement être accessibles, il serait facile de discuter avec eux
  • Parce qu’il faut saluer toutes les animations culturelles qui se déroulent en dehors des grandes villes

 

Je n’évoquerai ici que la rencontre professionnelle « Nos rentrées buissonnières », célébrée le vendredi 29 septembre dans une salle bondée de bibliothécaires, d’étudiants, de libraires, etc.

Pour ma part, je m’y suis rendue en qualité à la fois de :

traductrice, correctrice, lectrice, acheteuse de livres et curieuse invétérée. 🙂

Ah, et auteur aussi, c’est vrai ! J’oublie toujours…peut-être parce que je ne suis pas (encore) romancière…

Par bonheur, j’ai réussi à terminer une traduction à temps pour ne pas manquer la présentation des intervenants. Outre l’animateur, Guénaël Boutouillet, quatre éditrices ligériennes nous ont fait part de leurs expériences.

Voici ce que j’ai retenu de leurs interventions sur la chaîne du livre :

 

(suite…)

Lire la suite

L’ATELIER DU ROMAN

 

Un beau matin, il y a quelques semaines, j’ouvre ma boîte aux lettres et oh, surprise, j’y découvre une grande enveloppe qui semble contenir un livre…Très intriguée, je constate en effet que le colis provient d’une maison d’édition avec laquelle il me semble ne pas avoir travaillé encore…Tiens, tiens…

Je poursuis mon enquête, tout doucement, pour faire durer le plaisir du mystère. L’enveloppe dévoile le nom de l’éditeur : Pierre-Guillaume de Roux. Elle s’ouvre sur un magnifique ouvrage au titre attrayant :

« L’ATELIER DU ROMAN », sous-titré « LE MIRACLE MEXICAIN ».

De plus en plus intéressant…Là, ma curiosité est à son comble, mais je me demande encore pour quel motif je reçois ce beau cadeau assorti d’une carte où je lis :  (suite…)

Lire la suite