Las 100 dudas más frecuentes del FRANCÉS

Auteurs : Christelle Pierre, Marie-Christine Merceur, Thomas Bosc (Collaboration de Marion Meynadier)

 

Tu étudies le français, et tu voudrais connaître le moindre secret de la langue de Molière…mais tu te dis : « 500 dudas », ça fait tout de même beaucoup d’un coup…

J’ai une bonne nouvelle pour toi !!! Tu peux commencer par la version « light » qui vient de paraître chez Espasa : « Las 100 dudas más frecuentes del FRANCÉS »

Voici deux extraits de ce que tu peux y découvrir…

Quelle préposition après ces verbes ?   

Trucs et astuces pour distinguer les principaux homophones :

Partageras-tu tes impressions avec nous ?

 

Marie-Christine Merceur

 

 

 

 

Lire la suite

L’espagnol en 2nde pro

 

Cette année à nouveau, les Éditions Delagrave m’ont confié la relecture de l’ouvrage « Pásalo bien, 2de Bac Pro ». J’ai pu redécouvrir en profondeur les atouts de ce manuel d’espagnol destiné aux lycéens des filières professionnelles (Lycées professionnels & CFA).

J’ai d’emblée été séduite par la clarté, le côté aéré (néanmoins riche) des pages, ainsi que par la variété des activités proposées aux élèves.

Les consignes sont exprimées très simplement, les activités sont dynamiques, les photos nombreuses et j’ai un faible pour les cartes mentales qui aident les élèves à trouver des idées et à structurer leurs présentations.

Je pourrais en dire bien davantage encore, comme le côté pratique, pour tous, des fiches détachables.

Un grand merci à l’équipe d’éditrices des Éditions Delagrave pour leur confiance et pour leur sympathie ;-)…

Marie-Christine Merceur

Lire la suite

¡Pásalo bien!, l’espagnol en lycée pro

Grâce aux Éditions Delagrave, qui m’ont confié la relecture de l’ouvrage « Pásalo bien », en collaboration avec Vanessa Colnot, j’ai pu découvrir en profondeur les atouts de ce manuel d’espagnol destiné aux lycéens des filières professionnelles [A2+ > B1].

J’ai d’emblée été séduite par la clarté, le côté aéré (néanmoins riche) des pages, ainsi que par la variété des activités proposées aux élèves.

Je trouve extrêmement judicieux d’avoir mis à la disposition des apprenants, dans le rabat de la couverture, des modèles de conjugaison des verbes au présent, de même que de précieux outils tels que les mots interrogatifs et d’autres expressions qui invitent aux échanges.

Les consignes sont exprimées très simplement, les activités sont dynamiques, les photos nombreuses et j’ai un faible pour les cartes mentales qui aident les élèves à trouver des idées et à structurer leurs présentations.

Je pourrais en dire bien davantage encore, comme le côté pratique, pour tous, des fiches détachables.

Enfin, nul doute que les étudiants auront envie de confronter leurs connaissances au moyen du jeu « Adivina » que l’éditeur a mis à la disposition des enseignants !

N’hésitez pas à exprimer ici ce que vous pensez de ce nouveau manuel scolaire…

Un grand merci à l’équipe d’éditrices des Éditions Delagrave pour leur confiance et pour leur sympathie ;-)…

 

 

Marie-Christine Merceur

Lire la suite

Fête du Livre à Saint-Philbert de Grandlieu (44)

 

Lorsque j’ai appris – via Mobilis [Pôle régional des acteurs du livre et de la lecture en Pays de la Loire]- qu’un Salon du Livre allait se tenir quelques jours plus tard à Saint-Philbert  de Grandlieu, qui plus est, sur le site de l’Abbatiale, je me suis réjouie pour au moins 3 raisons :

  • Parce que c’est près de chez moi
  • Parce que s’agissant d’un petit Salon, les auteurs et éditeurs allaient sûrement être accessibles, il serait facile de discuter avec eux
  • Parce qu’il faut saluer toutes les animations culturelles qui se déroulent en dehors des grandes villes

 

Je n’évoquerai ici que la rencontre professionnelle « Nos rentrées buissonnières », célébrée le vendredi 29 septembre dans une salle bondée de bibliothécaires, d’étudiants, de libraires, etc.

Pour ma part, je m’y suis rendue en qualité à la fois de :

traductrice, correctrice, lectrice, acheteuse de livres et curieuse invétérée. 🙂

Ah, et auteur aussi, c’est vrai ! J’oublie toujours…peut-être parce que je ne suis pas (encore) romancière…

Par bonheur, j’ai réussi à terminer une traduction à temps pour ne pas manquer la présentation des intervenants. Outre l’animateur, Guénaël Boutouillet, quatre éditrices ligériennes nous ont fait part de leurs expériences.

Voici ce que j’ai retenu de leurs interventions sur la chaîne du livre :

 

(suite…)

Lire la suite

L’ATELIER DU ROMAN

 

Un beau matin, il y a quelques semaines, j’ouvre ma boîte aux lettres et oh, surprise, j’y découvre une grande enveloppe qui semble contenir un livre…Très intriguée, je constate en effet que le colis provient d’une maison d’édition avec laquelle il me semble ne pas avoir travaillé encore…Tiens, tiens…

Je poursuis mon enquête, tout doucement, pour faire durer le plaisir du mystère. L’enveloppe dévoile le nom de l’éditeur : Pierre-Guillaume de Roux. Elle s’ouvre sur un magnifique ouvrage au titre attrayant :

« L’ATELIER DU ROMAN », sous-titré « LE MIRACLE MEXICAIN ».

De plus en plus intéressant…Là, ma curiosité est à son comble, mais je me demande encore pour quel motif je reçois ce beau cadeau assorti d’une carte où je lis :  (suite…)

Lire la suite

What a strange feeling !

 

Quelle étrange sensation de connivence lorsque vous découvrez que la photo précise qu’est en train de mentionner un des personnages du roman que vous lisez (Dalva, de Jim Harrison) est juste là sous vos yeux, sur une des étagères de votre bibliothèque !

« One afternoon, the day before Thanksgiving when I cleaned out my locker and said a tearful goodbye to Charlene, I rode over to Grandpa’s against Naomi’s wishes in a gathering snowstorm. I asked him to light the soft oil lamps because they cast a yellow light around the room, but the light made him look old and quite sad. Behind his head on the den wall was a folio print from Edward Curtis of the warrior chief Two Whistles with a crow perched on his head. »

 

Et vous vous prenez presque à imaginer les conversations passionnantes autour des Sioux et autres indiens d’Amérique que vous pourriez évoquer ensemble…

Ah ben, non, ça ne va pas être possible…vous avez juste failli oublier qu’il s’agissait d’un personnage de roman, un être fictif…Curieux comme sensation, non ?

Cette expérience vous est-elle déjà arrivée ? Racontez-moi…

 

 

 

Lire la suite

Encuentro con Flavia Onís, una autora viajera

 

Nos hace mucha ilusión presentaros a Flavia Onís y su obra, la Trilogía de las 5 de la tarde. Nuestros pasos se cruzaron hace muchos años en la Alianza francesa de Madrid, como profesoras. La magia de Granada nos ha puesto de nuevo en contacto y me ha hecho descubrir a la autora de una obra apasionante, que nos lleva tras los pasos de protagonistas misteriosos y algo inquietantes por parajes tan fascinantes como Andalucía, Colombia o Marruecos

 

¿Desde cuándo escribes, Flavia?

Durante algunos años colaboré con periódicos y revistas argentinas e italianas. Además traduzco del francés y del italiano, que es otra forma de escribir. Hace diez años me planteé seriamente escribir una novela. El resultado no me gustó. Un año más tarde la reescribí con bastante esfuerzo porque el trabajo no me dejaba mucho tiempo libre. Hace cinco años, ya instalada en Granada, reincidí y terminé la Trilogía de las 5 de la tarde.

 

 

 

 

¿Puedes contarnos cómo trabajas como escritora, tu forma de proceder, tu ritmo de trabajo?

Me exijo una página diaria como mínimo. Una vez acabadas mis obligaciones, me pongo a escribir, me concedo un rato sin teléfonos ni interrupciones de ningún tipo.

 

(suite…)

Lire la suite

500 dudas del francés : les faux amis

500 respuestas a las dudas que se plantean
todos los que están aprendiendo francés o quieren mejorar
su dominio y conocimiento de esta lengua

Un titre en espagnol ! Comme c’est étrange ! Pas vraiment en fait car l’ouvrage « Las 500 dudas más frecuentes del francés » a été conçu pour les apprenants hispanophones qu’ils soient débutants ou pas. Construit sous forme de questions/réponses, « Las 500 dudas más frecuentes del francés » aborde aussi bien des points de grammaire que de vocabulaire en passant par la prononciation ou encore la conjugaison.

Que diriez-vous d’un petit extrait sur les faux amis entre le français et l’espagnol ? (Duda nº437)

 

 

¿Se puede hablar de l’âge officiel de la jubilation?

¡Esperemos que no! Sería muy triste que limitaran oficialmente la jubilation a una determinada edad, en lugar de premitirnos disfrutar de ella durante toda la vida. Jubilación es un sinónimo de « alegría ».

Le prince ressentit une véritable jubilation en voyant la princesse ouvrir les yeux.

La jubilación es la retraite.

Quel est l’âge de la jubilation en France ?

Quel est l’âge de la retraite en France ?

Al hilo de esto, se puede añadir aquí que tampoco hay que confundir retraite con el término español retrete. Como se acaba de explicar, la retraite significa « la jubilación » mientras que el retrete se traduce por les toilettes (fem.pl.) o les W.-C. (masc.pl.).

 

Les frères Dalton ont caché leur butin dans la retraite.

Les frères Dalton ont caché leur butin dans les toilettes.

Veamos otras palabras de la vida cotidiana y familiar que pueden interpretarse mal debido a su parecido con vocablos españoles.

 

Mamie. Mamie no es el nombre cariñoso para maman, sino que significa « abuelita »:

Mamie, tu veux bien me faire un petit frère ?

Maman, tu veux bien me faire un petit frère ?

Le Petit Chaperon Rouge apporte un panier de victuailles à sa mamie

 

Macho. El término Macho en francés designa a un hombre machista.

Les féministes combattent les attitudes des machos.

El opuesto a femelle (« hembra ») es mâle:

Comment appelle-t-on le macho de la poule ?

Comment appelle-t-on le mâle de la poule ?

 

Obsèques. La palabra obsèques (se usa en plural) no tiene el significado de « obsequio, regalo », que se traduce por un cadeau:

La sorcière offre une pomme à Blanche-Neige en guise d‘obsèques.

La sorcière offre une pomme à Blanche-Neige en guise de cadeau.

Les obsèques son los funerales:

Après les obsèques de son époux, la femme de Barbe Bleue se maria avec un honnête homme.

Cabe añadir que la palabra régal tampoco significa « regalo »; se refiere a una comida deliciosa.

Cette magnifique pomme serait un régal si elle n’était empoisonnée.

 

 

Lire la suite